Surpoids ! Comment faire la différence entre la graisse et le muscle ?

C’est bien connu, le sport fait maigrir ! Pourtant, aussi incroyable que cela puisse paraitre, une pratique sportive pourrait également vous faire grossir ! Le tout serait de savoir de quoi est composée cette modification corporelle. Est-ce de la graisse ou du muscle ? Pour vous aider, découvrez dans ce qui suit comment déterminer et quantifier tous les changements physiques !

Primo, prendre du poids en faisant du sport, c’est possible !

Les personnes qui souhaitent maigrir se découragent facilement lorsque le poids sur la balance augmente ! De plus, cette frustration pèse davantage quand elle est associée à une activité sportive régulière. C’est à se demander si l’on ne ferait pas mieux de rester sur son canapé à attendre que les calories disparaissent d’elles-mêmes.

Avant de tomber dans la déprime, voici une explication qui relancera à coups sûrs votre motivation. Sachez que, pour les personnes sujettes à une routine sportive, une augmentation du poids peut être le signe d’une amélioration corporelle. Dans ce cas précisément, ce changement est dû à un gain musculaire. Cependant, afin de vous convaincre qu’il s’agit bien là de muscle, appliquez les méthodes ci-dessous. Ces dernières vous permettront d’évaluer minutieusement vos changements physiques.

La différence entre la graisse et le muscle !

Le muscle (ou masse maigre) est un tissu fonctionnel qui permet le mouvement par la contraction des différentes fibres musculaires. La graisse (ou masse adipeuse) est la conséquence d’un stockage énergétique par excès alimentaire ou anomalie immunitaire.

La distinction majeure entre ces deux tissus n’est rien d’autre que leur volume respectif! À poids égal, la graisse occupe une place plus importante que celle du muscle. Pour vous aider à y voir plus clair, imaginez un kilo de plumes et un kilo de plomb. Ces deux éléments ont un poids identique (soit 1 kilo), mais un volume complètement différent. Il en va de même pour la graisse et le muscle !

Cette relation permet de comprendre pourquoi une personne à l’apparence fine peut être plus lourde qu’une autre en surpoids avec des rondeurs évidentes !

Comment déterminer la composition d’une variation de poids ?

Afin de réajuster votre plan sportif et alimentaire pour maigrir, l’idéal serait d’évaluer les éventuelles irrégularités de poids. Pour cela, il existe des méthodes de mesures très simples et accessibles à tous ! En tant qu’éducateur sportif, voici les techniques indispensables que j’utilise pour un amaigrissement réussi et maitrisé.

1. Je mesure l’adiposité !

Il existe plusieurs approches pour quantifier le taux de masse graisseuse corporelle (adiposité). La majorité d’entre elles sont couteuses et plus ou moins fiables. Pour ma part, la plus précise de toutes est celle des plis cutanés. Elle consiste à pincer la peau jusqu’à former un bourrelet entre le pouce et l’index. La graisse sous-cutanée (logée sous la peau) sera par la suite mesurée à l’aide d’une pince (adipomètre) sur plusieurs endroits du corps. (voir l’illustration ci-dessous)

  1. Le pli bicipital (face antérieure du bras).
  2. Le pli tricipital (face postérieure du bras).
  3. Le pli supra-iliaque (face antérieure du bassin).
  4. Le pli sous-scapulaire (partie inférieure de l’omoplate).

La somme des 4 plis devra être répertoriée sur le tableau ci-dessous en tenant compte des caractéristiques du profil (sexe et âge).

Voici un exemple concret pour un homme et une femme :

Avec cet instrument, vous allez pouvoir chiffrer de manière claire votre adiposité et savoir si vous êtes sur la bonne ou mauvaise voie.

Pour évaluer le temps nécessaire à votre perte de poids, cliquez ici et découvrez l’article “combien de kilos par semaine devriez-vous perdre”?

Si vous le souhaitez, je vous aide gratuitement à savoir quel est votre taux de masse grasse et comment le pulvériser avec des conseils personnalisés !

 

2. J’évalue les stocks adipeux !

Homme ou femme, nous sommes tous prédisposés à accumuler de la graisse sur des sites corporels bien localisés ! Pour rappel, la graisse couvre un volume plus important que celui du muscle ! Ainsi, mesurer la circonférence de certaines zones du corps susceptibles de stocker plus de gras vous aidera davantage à quantifier les changements physiques. Pour cela, l’évaluation se fait sur trois points précis comme représentés ci-dessous.

  1. Autour du bras. Sur la moitié de l’humérus (os du bras) entre le sommet de l’épaule et le coude.
  2. Autour du bassin. 1 à 2 cm en dessous du nombril.
  3. Autour de la cuisse. Sur le tiers supérieur de la jambe, là où le pourtour est le plus important.

En complément de la pince à plis cutanés, cette approche vous permettra de calibrer au mieux votre évolution.

Pour en savoir plus sur la perte de poids localisée, cliquez ici et retrouvez l’article « peut-on cibler la perte de graisse » ?

3. J’utilise la photo !

Pour faire le bilan d’une progression, rien n’est plus parlant qu’une image ! Un simple cliché sera un allié de choix pour un regain de motivation. Se fier uniquement au poids du corps, ne représente pas suffisamment votre évolution. Avec une pratique sportive régulière, il n’est pas impossible que vous pesiez davantage en ayant une silhouette plus affinée et musclée. Dans ce cas précisément, ceci est dû à une perte de masse grasse au profit d’un gain musculaire ! Pour jauger ces changements physiques, placez-vous derrière l’objectif et immortalisez le moment.

Pour une estimation parfaite, utilisez la photo en respectant les points suivants :

  • Une fois par semaine.
  • Le matin à jeun après être passé aux toilettes.
  • En position de face, de dos et de profil dans une pièce bien éclairée.

Maigrir est un procédé qui peut être laborieux, si vous ignorez ou délaissez les meilleures méthodes pour y parvenir ! Dans votre parcours à l’amélioration physique, le hasard n’a pas sa place. Des évaluations fiables et habituelles vous permettront d’adapter rapidement les approches pour perdre du poids. La réalisation des trois conseils ci-dessus va dans ce sens. Surtout, ne vous en privez pas !

le petit plus du coach :

“Un précieux conseil ! Si vous débutez une quelconque démarche pour maigrir, prenez le temps d’évaluer votre poids de départ en mesurant de quoi est faite votre composition corporelle. Par expérience, je sais parfaitement où vous mènera un amaigrissement évalué uniquement à l’aide de votre balance. Destination « échec assuré », si vous souhaitez perdre efficacement et durablement ”!

“Pour vous convaincre que ce qu’indique la balance n’a aucune valeur, sachez qu’une grande partie des personnes que j’ai suivies se sont alourdies de 0,5 kg à 1 kg sur les 10 à 15 premiers jours ! Cela était dû à de la masse musculaire certifiée, puisque j’évaluais leur composition corporelle régulièrement. Non seulement ces candidats avaient grossi (en muscle), mais paraissaient également plus fins par cette récente tonification musculaire. Pour moi, cette situation constitue le meilleur démarrage possible à une perte de poids réussie” !


Si vous le souhaitez, je vous aide gratuitement à savoir quel est votre taux de masse grasse et comment le pulvériser avec des conseils personnalisés !

Si vous avez apprécié cet article, dites-moi ce que vous en avez pensé en laissant une question ou un commentaire dans le champ ci-dessous. De plus, n’hésitez pas à me suivre sur mes réseaux sociaux pour ne rien rater !;)

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 3
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*