L’insuline, l’hormone qui vous fait grossir !

Maigrir n’est pas qu’une affaire d’alimentation ou de manque d’activité physique. Avant de vouloir perdre le moindre gramme, il serait judicieux, voire plus efficace, de comprendre les mécanismes de la prise de poids. Découvrez dans ce qui suit comment réguler l’insuline, une hormone qui convertit vos calories en graisse et vous fait grossir !

QU’EST-CE QUE L’INSULINE ?

L’insuline est une hormone protéique sécrétée par des cellules spécialisées du pancréas. Elle a pour rôle de réguler la glycémie (taux de sucre le sang) en permettant à l’excès une absorption vers les cellules adipeuses, musculaires, ou sous forme de stockage dans le foie. Son effet hypoglycémiant (baisse du glucose dans le sang) qui stimule l’anabolisme cellulaire est vital pour un être vivant.

COMMENT INTERVIENT-ELLE ?

L’organisme a besoin que la glycémie reste stable avec un indice de glucose (sucre) compris entre 0,80g et 1,20g par litre de sang. Chaque fois que ce seuil est dépassé, le cerveau en alerte donne l’ordre au pancréas de produire de l’insuline pour normaliser cette instabilité. Celle-ci utilise 3 voies pour métaboliser (transformer) cette surabondance de glucose.

À destination des muscles : Lorsque l’énergie est une nécessité pour leurs fonctions, l’insuline permet aux cellules musculaires un ravitaillement en glucose. Ce dernier prendra la forme de glycogène (forme du glucose intracellulaire) pour donner une énergie immédiatement mobilisable.

À destination du foie : Afin de constituer une énergie disponible pendant les périodes à jeun, l’insuline assure l’approvisionnement de glucose vers le foie ou il sera stocké. Cette forme de stockage appelé réserve hépatique délivrera du glucose si la glycémie venait à réduire. Cependant, ces réserves sont limitées, environ 100/150g de glucose selon le gabarit de la personne.

À destination du tissu adipeux : Une fois que les muscles et le foie ont fait le plein, l’insuline va stocker l’excédent de glucose en alimentant les triglycérides (graisse de l’organisme). Contrairement au foie, les réserves sont ici illimitées. Peu importe la quantité, le corps créera autant d’adipocytes (cellules graisseuses) que nécessaire.

COMMENT VOUS FAIT-ELLE GROSSIR ?

Après chaque prise alimentaire, la glycémie augmente par l’abondance de nutriments (glucides, lipides et protéines). Cependant, après un repas excessivement calorique ou trop riche en glucides, l’élévation glycémique devient alors trop importante. Face à ce déséquilibre soudain, l’insuline va œuvrer pour rétablir un taux de sucre sanguin à un niveau stable. Comme détaillé précédemment, le glucose sera prioritairement orienté vers les muscles et le foie. Si ces derniers n’ont pas la nécessité d’un nouvel apport, il sera systématiquement converti en substance lipidique ! En clair, à moins d’avoir une activité physique après votre repas (ce qui est inconcevable), le corps stockera le surplus d’énergie sous forme de graisse !

COMMENT Y REMÉDIER :

  1. Éviter les pics glycémiques !

Écartez les aliments transformés, trop sucrés ou hypercaloriques comme le pain, les céréales industrielles, les plats préparés, etc. Ils influencent la glycémie de manière trop importante. Pour composer vos assiettes, favorisez des denrées à indice glycémique bas ou moyen. C’est-à-dire des produits qui n’impactent que raisonnablement la glycémie. Plusieurs outils sont facilement disponibles pour obtenir ces précieuses informations (internet, applications pour smartphone, etc.).

  1. Pour maigrir, faites intervenir le glucagon !

Le glucagon, lui aussi, est une hormone sécrétée par le foie. Entrainant une hausse de la glycémie, son rôle est à l’opposé de celui de l’insuline. Sa fonction hyperglycémiante permet la délivrance de glucose dans le sang à partir du foie et des cellules adipeuses. Pour que ces réactions puissent se produire, espacez vos repas, évitez les grignotages inopportuns, gardez un œil sur vos habitudes alimentaires et planifiez des phases de jeûne.

En résumé, si l’insuline stocke l’énergie en vous faisant grossir, le glucagon libère les réserves et vous fait maigrir !

ATTENTION : veillez toujours à avoir un apport en protéines journalier suffisant pour empêcher que le glucagon ne tire l’énergie nécessaire du tissu musculaire.


En espérant que ces informations vous ont aidées, comme à mon habitude je vous souhaite sincèrement d’atteindre la forme physique que vous souhaitez et méritez !

 Si vous avez apprécié cet article, laissez-moi un commentaire et n’hésitez pas à me suivre sur mes réseaux sociaux ;) !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 20
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*