L’échauffement parfait pour bruler un maximum de calories !

Découvrez comment avoir un échauffement parfait pour se donner à 100% et bruler un maximum de graisse pendant la pratique sportive !

En sport, l’échauffement est une mesure de précaution par le biais de démarches cardio-pulmonaires et articulo-musculaires pour lesquelles un sportif cherche à se mettre dans les meilleures conditions physiques.

Pourquoi s’échauffer ?

Une activité physique impose une sollicitation musculaire et articulaire qui n’est pas, ou peu commune à des mouvements de la vie quotidienne. Les contractions musculaires répétées sur des amplitudes inhabituelles soumettent l’organisme à un stress qui pourrait lui être néfaste si le corps n’y est pas préparé. En revanche, si un échauffement est correctement mené, nous pourrions voir décupler nos performances et ainsi augmenter la consommation d’énergie !

Une introduction sportive avec des temps et intensités appropriés évitera les blessures et toute autre complication à la bonne exécution des exercices. De plus, cela engendrera une dépense énergétique majorée qui vous fera maigrir plus vite. Pour résumer, l’efficacité d’une séance de sport est considérablement influencée par ces mesures préalablement mises en place !

La composition idéale d’un échauffement, c’est…

 Une préparation musculo-tendineuse !

Les exercices polyarticulaires qui sollicitent plusieurs groupes musculaires en même temps, permettent une élévation de la température corporelle et améliorent la productivité des muscles et de leurs attaches. Il est prouvé que les muscles et les tendons ont un rendement maximum à 39°. Cette démarche permet un meilleur glissement des fibres musculaires les unes sur les autres et une élasticité tendineuse plus importante ! De plus, cela enrichit l’oxygénation musculaire par vasodilatation des capillaires sanguins. Ce qui se traduit par une amplification de la récupération entre les exercices.

Quelques exemples de mouvements à favoriser :

Une mobilisation articulaire !

Chaque jonction osseuse comprend une capsule articulaire dans laquelle se trouve un liquide qui s’appelle la synovie. Ce fluide à la même propriété que de l’huile quand il chauffe. En clair, une sollicitation articulaire par des mouvements répétés à petite intensité (poids de corps ou faible charge), fluidifie la synovie et permet un meilleur glissement des extrémités osseuses qui forment l’articulation. Tout cela laissera facilement la place à des gestes plus amples et techniquement mieux exécutés.

Optimisation cardiovasculaire !

Des exercices polyarticulaires et/ou cardiovasculaires augmentent le débit cardiaque et amènent plus d’oxygène aux muscles ! Lors de l’exécution, les principales zones du corps sollicitées envoient une alerte au cerveau. Ce signal donne suite à des messages nerveux qui ordonnent aux unités adéquates de combler les besoins à la poursuite de l’effort. En réponse à cela, les capillaires se dilatent et alimentent les tissus par une arrivée sanguine plus importante. Ces réactions en chaîne fluidifient les échanges nerveux et améliorent la coordination ainsi que la récupération.

En pratique.

L’échauffement sera effectué sur un délai plus ou moins important. Il peut être considéré de 5 à 20 min selon le sujet et la discipline sportive. En suivant les indications citées précédemment, il doit donc inclure des exercices de renforcement polyarticulaires et cardiovasculaires. Additionné à cela, il serait judicieux d’ajouter quelques étirements sur les principaux groupes musculaires pour une préparation optimale.

Pour rester sur la thématique de la perte de poids, en voici un exemple qui sera idéal pour maximiser le rendement de vos futures sessions sportives :

Pour compléter ces conseils et maigrir vite et efficacement, retrouvez les articles suivants :

Si vous avez apprécié cet article, laissez-moi un commentaire et n’hésitez pas à me suivre sur mes réseaux sociaux  😉 !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*