Ne laissez rien ni personne dire que vous ne pouvez pas maigrir !

Perdre du poids n’est pas seulement le fruit d’une bonne alimentation et d’une activité physique suffisante ! La prise de poids est multifactorielle et l’aspect psychologique y joue beaucoup. En effet, plusieurs facteurs conditionnent votre cerveau et ce, jusqu’à vous faire croire que vous ne pouvez pas maigrir. Apprenez donc à les reconnaitre et façonnez-vous un état d’esprit indispensable à votre idéal physique.

Rien ni personne ne doit vous influencer à ne pas maigrir !

Avez-vous pris la décision de changer ? De vous améliorer physiquement et de reprendre le contrôle de votre corps ? Alors tout d’abord, commencez par vous conditionner mentalement avant toute modification physique. Car dès l’instant où le choix est fait, vous allez être exposé à une atmosphère très limitante !

Insoupçonnée du plus grand nombre, cette atmosphère a la capacité de s’infiltrer là où siègent toutes vos décisions. C’est-à-dire dans votre cerveau ! En effet, cet environnement est composé de différents critères qui ne manqueront pas de vous couper les ailes dans votre voyage à l’amélioration physique. Pour y voir plus clair, en voici quelques-uns des plus redoutables :

  • Votre éducation
  • Vos croyances
  • Votre entourage
  • Le milieu dans lequel vous évoluez
  • Le rang social

Sur les chemins du mieux-être, ces différents points peuvent être dévastateurs pour votre objectif ! Évidemment, si vous avez un but qui vous oppose à votre univers, sachez que psychiquement vous allez en prendre en coup. C’est un peu comme si le monde entier conspirait pour vous faire dévier de votre intention. Et si vous n’y êtes pas préparé, il est fort probable que tous vos projets tombent à l’eau.

La perte de poids et l’amélioration physique de manière générale, sont des objectifs trop importants pour risquer de les voir échouer ! Ainsi, pour vous éviter la déception, une préparation mentale est plus que nécessaire. Voici donc de quoi former un bouclier mental à toute épreuve pour atteindre votre cible.

Changez votre système de croyances !

La croyance n’est rien d’autre que ce que l’on tient pour vrai ! C’est-à-dire une idée ou une vision de la chose qu’on interprète comme la réalité. Malheureusement, personne ne détient la vérité absolue ! Ce qui peut être vrai pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre. De fait, l’ensemble de vos croyances peuvent être remises en cause. Et la croyance que vous ne pouvez pas maigrir en est un parfait exemple !

Possible ou impossible, dans les deux cas vous avez raison !

Pour un tas de causes, il est impossible d’atteindre votre objectif ! Ou alors, vous êtes convaincu qu’il existe un moyen d’y parvenir à et vous comptez bien le trouver quoi qu’il en coute ! Entre ces deux choix, pas de secret. L’option que vous aurez choisie est la bonne !

Le mécanisme du cerveau est complexe et l’on ignore encore certaines facettes de son fonctionnement ! Néanmoins, les neuroscientifiques progressent et ont fait une trouvaille qui pourrait changer votre mode de pensée. En effet, le cerveau détient une fonction centrale, celle de résoudre des problèmes et cela consciemment comme inconsciemment. Vous en doutez ? Alors, essayez donc de dormir avec un problème qui vous trotte dans la tête.

Votre cerveau est conditionné par votre façon de penser ! En d’autres termes, répétez-vous inlassablement que vous ne pouvez pas y arriver, et la fonction cérébrale agira en conséquence. Ceci ne manquera pas de provoquer des adaptations physiologiques pour y donner suite et ainsi de modifier votre comportement. En revanche, posez-vous une seule fois la question, comment puis-je y arriver, et aussi tôt votre cerveau se met en quête de solution et ce, jusqu’à la trouver ! (Difficile de passer à autre chose quand on cherche la réponse à une intrigue, n’est-ce pas ?)

S’exposer à un problème en vue de le résoudre n’est pas seulement une vision optimiste ! Cette manière d’être ouvre le champ du possible à votre cerveau et il devient alors plus vigilant à ce qui pourrait aller dans le sens de la solution. Il adapte votre physiologie vers le but recherché. Ceci se traduit par un état d’esprit optimal et une motivation intérieure indispensable à votre parcours. Donc, ne soyez plus prisonniers des mauvaises croyances et orientez votre mentalité vers l’aboutissement souhaité avec les bonnes suggestions.

Pourquoi pas vous ?

Le manque de confiance est un tueur d’épanouissements humains ! Si vous manquez d’estime pour vous-même, alors malheureusement vous n’irez pas bien loin ! Pour le savoir, voici quelques remarques qui vous indiqueront facilement si vous êtes une personne avec une mauvaise perception d’elle-même :

  • « Oh non non, ce n’est pas fait pour moi » !
  • « C’est beaucoup trop difficile, je n’y arriverai pas » !
  • « Mais, je ne sais pas comment faire » !
  • « Les autres savent le faire mieux que moi » !
  • « Il/elle a de la chance, ce que j’aimerais lui ressembler » !
  • « Je ne sais pas pourquoi, mais le hasard ne joue jamais en ma faveur » !

Ce genre de constatations majoritairement tournées à la négation réduisent à néant ce que vous pouvez être de mieux ! Sans une prise de conscience du potentiel à vous améliorer, vous vous tirez une balle dans le pied. Ce concept limitant porte un nom et cela s’appelle « l’impuissance apprise ». Celle-là même qui, lorsque vous étiez à l’école, indiquait à votre cerveau de ne pas essayer de résoudre cette équation mathématique sous prétexte que vous n’y arriverez pas !

Dans la poursuite de votre cible, un élément central doit faire l’objet de toute votre attention ! Et cet élément, c’est « vous » ! En vous traitant avec estime, considération, et un total respect, vous ne serez jamais relayé au second plan. Vous deviendrez tellement important que, tout ce qui peut vous améliorer, vous chercherez à l’acquérir. Et par conséquent, une simple décision comme maigrir, ne saurait vous freiner !

Vous êtes la personne la plus importante pour vous-même, sachez-le ! Ceci n’est en rien égoïste et c’est même tout le contraire ! En cherchant à vous améliorer, vous aurez obligatoirement un impact positif sur votre entourage. Et malheureusement, personne ne peut prendre soin de vous plus que vous-même. Donc, prenez le taureau par les cornes et imposez-lui la direction que vous avez choisie. Retenez ceci : au départ, rien ne distingue une personne ordinaire d’une personne extraordinaire. Seuls l’entrain et le passage à l’action font la différence à long terme.

Pour vous convaincre de l’importance de maigrir, cliquez ici et retrouvez l’article et podcast “les graves dangers cachés du surpoids et de l’obésité”!

Gérez l’influence de votre entourage !

À moins que vous ne viviez seul au sommet d’une montagne, la vie en société est incontournable ! Les différentes personnes que vous côtoyez forment votre environnement relationnel et celui-ci est propre à chacun. Il rythme notre quotidien et fait partie intégrante de nos vies. Cependant, ce dernier peut être nuisible à l’épanouissement si vous ne savez pas déceler les relations pernicieuses.

L’intention de la famille est toujours bonne… jusqu’au moment où l’on en voit le mauvais côté !

Rien de plus sacré que la famille, n’est-ce pas ? À ne pas en douter, vos proches tels que les parents, frères, sœurs et autres sont dignes de confiance et vous souhaitent le meilleur ! Pourtant, leurs bonnes intentions peuvent parfois avoir l’effet inverse. Les croyances, les affirmations et les bons conseils émanant de votre entourage ont également la capacité de brider votre développement.

Votre perception des choses et en partie influencée par votre entourage ! Pour vous en convaincre, feriez-vous un acte qui va à l’encontre de votre éducation face à l’un de vos parents ? Seriez-vous prêt à affronter la déception de votre frère quand celui-ci découvre que vous n’avez pas les mêmes convictions politiques ? Et il existe encore d’innombrables exemples ! Même dans le cas d’une simple perte de poids, vous pourriez vous heurter à ce genre de limites. Voici un aperçu de remarques qui pourraient vous nuire :

  • « Pourquoi cherches-tu à maigrir ? Tu dois t’accepter comme tu es » !
  • « À qui cherches-tu à plaire ? Tu n’es pas une célébrité » !
  • « Tu veux perdre du poids ? Ça va être très difficile, tu sais » !
  • « Tu ne vas quand même pas gâcher le repas familial avec tes nouvelles habitudes alimentaires » ?
  • « Tu as déjà essayé plein de choses pour maigrir et je n’ai pas remarqué grand-chose chez toi » !
  • « J’ai moi-même essayé de maigrir, mais sans succès ! Je ne pense pas que cela soit différent pour toi » !

Pour garder la cohérence du groupe familial auquel vous appartenez, vos décisions et actions sont inconsciemment influencées. En psychologie, cet état instinctif s’appelle le biais de conformité ! En d’autres termes, vous êtes plus à même d’agir dans le sens de la masse plutôt que prendre le risque de briser la cohésion familiale.

Si vous souhaitez atteindre votre objectif, vous devez être vigilant à ce type de manipulation ! Pour cela, il est important de réagir à l’instant même où la moindre négation est décelée. Puis, la reformuler systématiquement sous un angle avantageux et positif.

Exemple :

Ce type réaction envoie les parfaits signaux à votre cerveau pour ne pas se laisser polluer par les visions réductrices de votre entourage ! En agissant ainsi, vous façonnerez un mental indéfectible pour votre objectif. Et le comble, c’est que votre nouvel optimisme pourrait à son tour déteindre sur vos proches. Faites-en donc usage autant de fois que nécessaire.

Amis et collègues de travail, d’autres personnes qui vous veulent du bien… ou pas !

Contrairement au cercle familial, vos amis et collègues de travail, vous les avez choisis ! Et pour ce qui est des fréquentations, elles sont ni plus ni moins que des relations faites sur les centres d’intérêt en commun. Par exemple, votre meilleur ami ne le serait pas s’il parlait constamment de choses que vous haïssez ! En déduction, il se peut que vos objectifs personnels ne vous appartiennent pas totalement.

Tout comme dans votre univers familial, vous devez être aux aguets avec votre entourage amical et/ou professionnel. Ne pas participer à toutes les sorties du vendredi soir pour fêter l’arrivée du week-end, ne devrait pas ressembler à un parcours du combattant ! Autrement dit, si vous avez pour projet de vous améliorer, rien ni personne ne doit vous en détourner.

Dans le train-train quotidien, vos relations influencent votre comportement. Ceci peut se faire directement (laisse tomber ton régime, c’est mon anniversaire aujourd’hui !), comme indirectement (c’est le pot de départ de Tom pendant ta pause sportive et absolument tout le monde sera là !). De quoi créer une atmosphère qui vous gardera au point de départ encore très longtemps !

Pour éviter de telles situations, vous devez redéfinir vos priorités et adoptez un comportement en phase avec ce que vous voulez devenir. À la longue, votre attitude parlera pour vous et l’on n’osera même plus vous solliciter pour une chose qui va à l’encontre de ce que vous dégagez (ce n’est pas la peine de lui proposer notre nuit de fiesta il/elle s’est inscrit(e) à un semi-marathon le lendemain).

Le but ici n’est pas de se rendre insociable ! Il faut juste trouver le bon équilibre pour que vos amis et collègues n’empiètent pas sur ce qui est important pour vous. Et perdre du poids et vouloir améliorer sa santé est plus qu’important dans votre vie ! Ceux qui ne le comprennent pas ne peuvent réellement vous vouloir du bien et se considérer comme amis. Faites donc la part des choses en affirmant vos priorités dans votre cercle amical.

Arrêtez d’être la victime de votre environnement !

Le subconscient traite plus de 4 milliards d’informations à la seconde ! Le cerveau est en constantes interactions avec son environnement et s’adapte en conséquence. Dans cette masse de données, vos capacités cérébrales trient ces informations par ordre d’importance et rejettent ce qui lui semble insignifiant. De fait, sans un conditionnement préalable, vous êtes à la merci du milieu dans lequel vous évoluez et cela peut être également hostile à vos projets d’améliorations.

Vous ne devez pas être la cible du marketing !

Marchandising, publicités, annonces, affiches, et autres diffusions destinées au public ont un point en commun ! Ils ont tous étaient sujet à des études psychocomportementales pour distiller leurs messages ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les professionnels de la communication connaissent sur le bout des doigts la psychologie humaine. En bref, si vous n’êtes pas un minimum averti, les campagnes publicitaires pénètrent votre cerveau et vous manipulent comme une marionnette.

De la façon de manger à la manière de s’habiller, les communications commerciales rivalisent d’ingéniosité pour vous vendre leurs produits en vous laissant l’illusion d’avoir le choix.

Quelques exemples :

  • « Goûtez notre échantillon et pour vous remercier, bénéficiez de notre méga promotion qui prend fin dans 10 minutes » !
  • « Vous aussi, devenez un champion en buvant notre boisson partenaire de l’équipe de France de football » !
  • « Devenez un as de la cuisine et impressionnez vos invités avec ce plat surgelé fait maison » !
  • « Vous souhaitez être en forme, prenez tous les matins notre super yaourt santé exhibé au côté d’une mannequin » !

D’autres sont encore plus subtiles et peuvent même vous faire inconsciemment chantonner leurs spots publicitaires dans les allées de votre supermarché. Et bien sûr, cela touche tous les domaines (alimentation, divertissement, loisirs, politique…).

Pour ce qui est de votre objectif, votre cerveau doit être minutieusement calibré pour l’atteindre ! Ainsi, vous devez être le chef d’orchestre de votre quête et clairement définir ce qui est important. C’est-à-dire perdre du poids intelligemment ! Sans ça, votre esprit vagabonde dans tous les sens et ne discerne plus ce qui pourrait réellement vous être bénéfique. De quoi vous rendre plus vulnérable face aux manipulations publicitaires.

Pour une parfaite préparation mentale qui vous aidera à maigrir, vous devez vous préserver ! La priorité, c’est vous et votre amélioration. Tout ce qui interfère entre ça, doit être combattu avec la plus grande fermeté. De là naitra une discipline psychologique infaillible ! Donc, soyez un minimum informé sur ce que vous consommez et plus attentif à tous ces canaux de communications.

Diminuez la résistance à vos habitudes !

Clairement, vous êtes le reflet de vos habitudes ! Par exemple, vous êtes accoutumé à vos coucher tard devant votre télévision, vous mangez n’importe comment et votre seule activité physique se résume à se rendre au boulot. Alors, pensez-vous vraiment qu’on puisse vous qualifier d’un modèle de vie sain ? Pas vraiment ! Et bien, sachez que ce genre de comportement routinier marque votre cerveau !

Votre cerveau marche à l’économie et cherche à automatiser la moindre tâche ! Pour lui, toute action qui se répète doit lui couter le moins d’énergie possible. Ce qui se traduit par faire une chose machinalement, à faible effort et cela jusqu’à former une habitude ! Conduire une voiture en est un exemple implacable.

Qu’elles soient bonnes ou mauvaises, une habitude est très difficile à désinstaller du cerveau ! Ce qui interfère avec toute volonté de changer. Sans préparation mentale, vous risquez donc de vous heurter à un mur solidement ancré. En effet, celui-ci est dur à détruire puisqu’il se trouve dans votre tête. En revanche, connaitre le mécanisme cérébral lié aux habitudes peut vous aider à contourner de telles résistances.

La création ou l’abandon d’une habitude passe obligatoirement par 3 étapes ! Ces dernières sont plus ou moins résilientes selon leur ancienneté. Néanmoins, elles dépendent toutes du même processus :

  • Étape 1/la barrière toxique ! C’est ici que la majorité s’arrête ! Quitter ou adopter une habitude demande un tel investissement qu’il en est perçu comme du poison pour votre cerveau. Cet état s’étale sur les premiers jours et s’estompe peu à peu.
  • Étape 2/l’obstacle surmontable ! Après le baptême de feu des premiers jours, cette étape continue d’éprouver votre volonté. Ici, l’habitude rencontre encore quelques résistances, mais ces dernières restent surmontables. Néanmoins, elles demandent un minimum de discipline et plus d’endurance. Selon la portée de l’habitude, cet état peut durer jusqu’à 90 jours.
  • Étape 3/la voie automatique ! Ici, tous les feux sont verts ! Votre cerveau a complètement adopté votre nouveau comportement et améliore sans cesse le processus pour en faire un automatisme. Une fois cette étape acquise, l’opération s’inverse et il devient alors très difficile de retrouver l’état de départ.

En ayant conscience de la condition psychologique dans laquelle vous êtes, vous maitrisez davantage la poursuite de votre objectif ! Ainsi, les éventuels éléments qui pourraient vous perturber sont largement anticipés et écartés. Tomber nez à nez face à une situation qui pourrait vous rendre vulnérable ne sera plus un problème. Vous aurez donc une parfaite emprise sur les habitudes que vous souhaitez former ou délaisser. Il ne reste plus qu’à savoir dans quelle catégorie vous désirez placer votre amaigrissement !

En complément, cliquez ici et retrouvez l’article et podcast, “les 7 hormones qui transforment votre corps”!

Le petit plus du coach :

Toutes les faiblesses naissent d’abord dans la tête ! Ce n’est pas pour rien que les élites de chaque domaine on recourt à des préparations mentales (sport de haut niveau, acteur de cinéma, etc.). Et vous aussi vous devez y accorder de l’importance !

Vous souhaitez maigrir, vous muscler ou être en meilleure santé ? Peu importe l’objectif, vous devez d’abord façonner le chemin pour y arriver dans votre tête ! Votre cerveau doit être conditionné à régler votre problème ! Et si cela vous parait bidon comme suggestion et totalement illusoire ? Sachez que lorsque j’ai commencé il y a plus de 10 ans je pensais comme vous. Jusqu’à ce que je remarque un changement de mentalité chez les personnes que j’accompagnais. En leur indiquant quoi faire, inconsciemment je modelais leur mode de pensée par un environnement propice à leurs attentes. Exactement ce qui manque à ceux qui échouent !

Je vous conseille donc de créer votre atmosphère, votre bulle à vous ! Ni la famille, ni les amies et encore moins votre environnement ne doivent freiner dans votre quête d’amélioration ! C’est sûr, des fois ça ne sera pas facile. Mais si c’est le cas, dites-vous que c’est ce qui indique que vous êtes sur la bonne voie ! Quelques jours de sacrifice valent largement un bien-être physique pour le restant de votre vie !


Si vous avez apprécié cet article, dites-moi ce que vous en avez pensé en laissant une question ou un commentaire dans le champ ci-dessous. De plus, n’hésitez pas à me suivre sur mes réseaux sociaux pour ne rien rater ! 😉

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*