Comment résister aux fringales !

Une petite faim et vous voilà de nouveau vulnérable face aux caprices de votre gourmandise. Évidemment, ces envies intempestives brident toutes vos démarches pour maigrir convenablement. Toutefois, il existe certaines approches pour en profiter sans faire obstacle à votre perte de poids. Découvrez ici, comment vous défaire des fringales avec des astuces simples et ainsi éviter de grossir !

Pourquoi et comment les fringales sont-elles provoquées ?

La fringale est une envie brutale et irrésistible face à des aliments hautement addictifs. Cet usage alimentaire inopportun influence considérablement le taux de sucre dans le sang (glycémie) et fait suite à une cascade de réactions favorisant la formation de graisse.

Observons ce phénomène de plus près !

Notre organisme est régi par une notion du parfait équilibre afin d’assurer nos fonctions vitales ! La glycémie ne fait pas abstraction à la règle et se trouve également soumise à cette harmonie physiologique. Cependant, après chaque prise alimentaire, cette dernière augmente et engendre un déséquilibre.

Lorsque la glycémie est plus importante que la normale, le cerveau ordonne au pancréas (organe du corps) la libération d’insuline. Cette hormone a pour rôle de rétablir le taux de sucre sanguin à son niveau optimal (1 gr/litre de sang). Néanmoins, suite à une ration trop calorique et/ou trop sucrée, par prévention, l’insuline fait redescendre la glycémie en dessous de son seuil de stabilité. Ce désordre provoque une subite carence énergétique et fait naitre l’envie de produits sucrés. La conséquence de cette diminution est appelée l’hypoglycémie réactionnelle ou plus couramment une fringale.

Que devient l’excès de sucre sanguin ?

Pour reprendre la maxime, rien ne se perd, rien ne se créer, tout se transforme ! Lorsque l’insuline a fait son travail, c’est à dire stabiliser la glycémie, elle ne fait pas disparaitre l’excédant de sucre d’un coup de baguette magique ! Ce surplus va être en partie utilisé et accumulé par le corps à des fins énergétiques (muscle et foie). Cependant, si les exigences de l’organisme en énergie sont suffisantes, la surabondance de sucre est systématiquement convertie en graisse et stockée dans les cellules adipeuses (graisse corporelle).

En complément, cliquez ici et découvrez l’article, « 5 astuces pour contrer les effets des excès alimentaires » !

Comment se détacher des fringales ?

Comme expliqué plus haut, ces envies sont causées par des variations glycémiques inadaptées! Voici donc 3 astuces pour préserver un parfait équilibre et ne plus subir les effets des fringales.

1. Favorisez les aliments à index glycémiques bas !

L’index glycémique (noté IG) est l’influence du sucre d’un aliment donné sur la glycémie sur une échelle de 0 à 100 !

Quelques exemples :

  • IG avocat cru = 10 (IG à faible influence glycémique).
  • IG pomme = 30 (IG à faible influence glycémique).
  • IG pain blanc = 70 (IG à haute influence glycémique).
  • IG purée de pommes de terre = 90 (IG à haute influence glycémique).

Pour ainsi éviter des pics glycémiques qui engendreront chroniquement des fringales, favorisez autant que possible l’usage de produits à IG bas. Ces derniers ont l’avantage d’influencer modérément le taux de sucre sanguin associé à un effet rassasiant prédominant. À l’opposé, les consommations hypercaloriques et/ou hyperglucidiques provoqueront le désir de manger entre les repas.

Pour démarrer du bon pied, répertoriez vos produits préférés à IG bas. Vous pouvez facilement accéder à l’initiation des l’index glycémiques par le biais de livres, de sites web spécialisés ou des applications pour smartphones. Pour aller plus vite, cliquez ici et découvrez l’article « index glycémique, la notion essentielle pour une alimentation saine » ! Vous y retrouverez, entre autres, un condensé des aliments les plus couramment utilisés.

2. Prenez le temps de manger !

Des repas pris dans la précipitation altèrent l’absorption des nutriments et favorisent l’apparition de fringales ! Manger trop vite surcharge l’organisme, fatigue la fonction digestive et donne l’illusion d’être rassasié ! En réalité, ce type de consommation couvre et dépasse nos besoins en énergie et l’assimilation réduite des nutriments engendrent des faims inopportunes.

Goutez, mâchez, savourez !

La première étape de la digestion se trouve dans la bouche ! Les dents broient les aliments en petits morceaux et la salive décompose ces derniers à l’aide d’enzymes (molécules responsables de la dégradation alimentaire). Une mastication adéquate est donc essentielle pour améliorer la fonction digestive et ainsi écarter les fringales !

Prendre le temps de mâcher procure également d’autres avantages. Se nourrir pendant une vingtaine de minutes permet la sécrétion de la leptine. Cette hormone transmet le message de satiété à notre organisme. Plus simplement, elle indique à notre cerveau que la faim est comblée. Sans cette dernière et en mangeant trop vite, vous risquez de consommer des quantités plus importantes sans réellement satisfaire votre appétit.

Pour en savoir davantage sur la nutrition, cliquez ici et retrouvez l’article “comment composer un repas parfaitement équilibré” ?

3. Utilisez une collation coupe-faim !

Si les fringales sont trop intenses, le moyen le plus simple de combler ces petites faims est de planifier un en-cas. Une période entre deux repas trop éloignée peut devenir pénible si vous n’avez quelque chose à mettre sous la dent. Prévoir une collation avec des aliments à IG bas, vous aidera à passer le cap sans créer d’obstacle à la perte de poids.

Oubliez le distributeur automatique !

Votre pause petit en-cas doit être correctement pensée, et toujours à portée de main ! Sans cela, vous risquez de succomber à la vue de la première barre chocolatée qui vous passe sous le nez. Pour vous y aider, voici une formule qui peut être reproduite avec simplicité :

Consommez un fruit !

Quelques équivalences pour une portion fruitée :

  • 1 pomme
  • 1 poire
  • 1 banane
  • 1 orange
  • 2 clémentines
  • 3 abricots
  • 15 raisins
  • 100gr de myrtilles…

Si vous êtes un addict au sucre, l’usage des fruits est de loin la meilleure alternative aux produits sucrés ! De plus, ils contiennent peu de calories et leur apport en fibres est un puissant coupe-faim.

Croquez dans vos graines préférées !

Une grande variété pour tous les goûts :

  • Amandes
  • Noisettes
  • Noix de Grenoble
  • Noix de cajou
  • Noix du Brésil
  • Noix de pécan
  • Noix de macadamia…

Les oléagineux représentent une excellente option pour contrer les envies irrépressibles ! Leur forte teneur en graisse procure un effet coupe-faim quasi immédiat (oméga 3 et 6). N’ayez aucune crainte d’en consommer tous les jours, et cela, même dans l’optique d’une perte de poids. Le gras qu’elles détiennent va contribuer à votre amaigrissement et améliorer la cholestérolémie (taux de cholestérol dans le sang). Qui plus est, les oléagineux sont riches en protéines.

Remarque importante : Les oléagineux doivent être utilisés en quantité raisonnable ! Ils sont hypercaloriques (≈ 500/600 kcal pour 100 gr), et peuvent vite faire exploser votre apport journalier si les consommations deviennent excessives.

En complément, cliquez ici et découvrez l’article « l’influence de l’alimentation, 3 choses indispensables pour être en forme » !


Si vous avez apprécié cet article, dites-moi ce que vous en avez pensé en laissant une question ou un commentaire dans le champ ci-dessous. De plus, n’hésitez pas à me suivre sur mes réseaux sociaux pour ne rien rater ! 😉

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 10
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*