Combien de kilos par semaine devriez-vous perdre?

La préoccupation commune de toute perte de poids est la durée requise pour voir disparaitre les kilos en trop ! Faire fondre la graisse par de petits efforts demande beaucoup de temps pour remarquer les éventuelles changements physiques. En parallèle, maigrir trop vite affaiblit l’organisme et cause généralement une reprise encore plus rapide. Alors, comment y voir plus clair et obtenir la forme désirée ? Découvrez ici, comment organiser votre perte de poids avec une quantification précise une fois par semaine.

L’erreur à éviter pour maigrir !

Vouloir se débarrasser d’un excès pondéral est un excellent objectif, tant sur le plan physique que psychologique ! Pourtant entre l’idée et l’action, le fossé est souvent comblé par des approches approximatives. À l’évidence, sans une méthode rationnelle, vous courrez droit à l’échec. Et le fiasco le plus résilient de tous est de loin celui de maigrir trop vite !

Les ambitions du type « moins 5 kilos en semaine » ou « perdre 10 kilos en un mois » sont à bannir avec la plus grande fermeté ! Même lorsque ces aberrations sont atteintes, la composition de la perte est majoritairement due à une fonte musculaire ! Autrement dit, de la poudre aux yeux avec en prime un métabolisme ralentit (capacité à bruler les calories).

Il est important de rappeler que seul le muscle est le garant d’un poids de forme ! Il est contreproductif de sacrifier ce précieux tissu dans l’optique d’une perte de poids saine et durable. Pour des résultats optimaux, les approches doivent être orientées sur une dépense de masse graisseuse en évitant la précipitation.

Pour tout savoir sur les effets d’un amaigrissement trop rapide, cliquez ici pour découvrir l’article “maigrir trop vite, les 4 erreurs aux effets impitoyables”!

Comment quantifier le poids à perdre ?

Pour avoir une idée précise du temps nécessaire à l’atteinte de votre idéal corporel, vous devez déterminer votre point de départ. Celui-ci est une sorte de bilan physique qui retranscrit vos données personnelles. Sans une représentation de votre physiologie, vous ne saurez pas dans quelles proportions et vitesse vous devez éliminer les kilos superflus. Effectivement, les approches pour perdre trois et quinze kilos ne sont pas identiques. En revanche, une évaluation de départ garantit les bénéfices dans les deux cas. Elle regroupe les points suivants :

  • POIDS : pour une mesure fiable, pesez-vous le matin à jeun après être passé aux toilettes.
  • IMC : l’indice de masse corporelle indique le rapport entre le poids et la taille. Le résultat vous permettra d’évaluer l’étendue de votre excès pondéral (exemple : léger surpoids, obésité, etc.).
  • IMG : l’indice de masse graisseuse est un petit plus compliqué à déterminer, mais hautement efficace pour quantifier le taux de gras dont vous faites l’objet (exprimé en pourcentage).

Une fois ces points définis, à l’aide du tableau suivant vous aurez une idée claire du temps requis pour votre objectif.

Attention, le tableau ci-dessous concerne uniquement les durées pour des amaigrissements sains qui ont été engendrés par une activité physique et une alimentation équilibrée.

Estimation pour les différentes perte de poids

Pour savoir comment évaluer votre composition corporelle cliquez ici et retrouvez l’article “surpoids! comment faire la différence entre la graisse et le muscle”?

Le véritable objectif à atteindre par semaine !

L’organisation d’une perte de poids requiert une approche appliquée. Une fois l’excès déterminé, seule une planification avec des sous objectifs permettra d’obtenir des résultats rapidement.

Se peser tous les jours à l’affût du moindre gramme écarté ne représentera pas votre progression de manière fiable. À l’opposé, des évaluations mensuelles seront trop éloignées et en décourageront plus d’un. Les mesures hebdomadaires seront donc idéales pour cerner au mieux votre évolution !

Tous vos efforts doivent converger vers un but précis, carboniser du gras et conserver au maximum la masse musculaire ! Pour cela, une perte ne doit pas excéder 500 g par semaine. Néanmoins, cette valeur peut aller jusqu’à 700 g si vous avez plus de 10 kg en excès. Au-delà de ces références, des déficits plus importants incluront une atrophie musculaire et rendront votre corps plus résistant à l’amaigrissement.

Si vous le souhaitez, je vous aide gratuitement à déterminer le poids que vous devez perdre ​avec des conseils personnalisés !

Le secret pour ne plus revoir les kilos perdus !

Si atteindre un poids de forme peut être compliqué, le maintenir l’est davantage ! Pour le corps, perdre du poids est une anomalie s’il a passé de nombreuses années à stocker vos exagérations alimentaires. Pour simplifier, après un amaigrissement l’organisme n’attend qu’une chose, regagnez la graisse qu’il a perdu! Afin d’éviter un effet yoyo dévastateur, les bonnes habitudes doivent être prolongées !

  1. Stimuler vos muscles ! On ne le dira jamais assez, le muscle est le moteur de la perte de poids ! Cette seule action peut vous garantir un poids de forme pour de longues années. Entretenez les plus grosses fournaises à calories de votre corps avec une activité sportive.
  2. Une alimentation à l’image de l’apparence souhaitée ! Nous avons en moyenne trois repas par jour et vingt-et-un par semaine. Si au minimum les deux tiers d’entre eux ne sont pas irréprochablement équilibrés, vous pouvez d’ores déjà ressortir ces vieux vêtements aux grandes tailles.

Pour vous aider à maigrir plus vite cliquez ici et retrouvez l’article “comment composer un repas parfaitement équilibré”?

Le petit plus du coach :

« Par pitié, ne tombez pas dans le piège des pertes de poids expéditives ! Cela vous mènera à l’échec tôt ou (pas très) tard, avec en prime une plus grande résistance de votre organisme à l’amaigrissement ! De plus, les pertes de poids ponctuelles (avant les vacances, mariage, évènement…) massacrent votre santé pour une satisfaction qui n’est que provisoire.

Votre visée principale dans une perte de poids, n’est pas de virer au plus vite la graisse excédentaire ! Non, votre objectif phare est d’optimiser et conserver votre capital musculaire ! Le reste (en l’occurrence la graisse) s’évaporera de lui-même. Voilà pourquoi toutes les pertes de poids trop rapides diminuent vos chances de maigrir efficacement. La perte de muscle est telle, que tous vos efforts convergent vers le fiasco ! L’intégralité des personnes suivies par mes services a entièrement compris cette relation et a gagné un temps précieux dans leur quête à un idéal physique. Faites-en de même » !


Si vous le souhaitez, je vous aide gratuitement à déterminer le poids que vous devez perdre ​avec des conseils personnalisés !

Si vous avez apprécié cet article, dites-moi ce que vous en avez pensé en laissant une question ou un commentaire dans le champ ci-dessous. De plus, n’hésitez pas à me suivre sur mes réseaux sociaux pour ne rien rater !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*