5 astuces pour contrer les effets des excès alimentaires!

De nos jours, les bonnes habitudes alimentaires et la vie en société ne font pas bon ménage ! Les déplacements professionnels, les sorties entre amis, où les évènements familiaux riment souvent avec des excès alimentaires. De telles conditions forment de réels obstacles à un amaigrissement. C’est à se demander s’il faut vraiment devenir insociable pour perdre les kilos superflus. Rassurez-vous, les 5 astuces suivantes vont vous permettre d’atteindre un idéal physique sans bouleverser votre environnement.

1. Réduisez les calories sur les autres repas de la journée !

C’est reparti, demain vous êtes encore invité à la fondue de votre belle-mère ! Tous vos efforts sportifs et alimentaires de la semaine vont tomber en pièces ! Néanmoins, rien n’est perdu. Il vous reste une solution pour ne pas exploser la balance à la prochaine pesée. Afin d’éviter un surplus calorique important, réduisez les portions alimentaires sur les autres repas de la journée. Pour en tirer tous les avantages, procédez de la manière suivante :

  • Diminuez principalement les glucides (pâtes, riz, céréales, etc.). En excès, ces derniers augmentent brutalement la glycémie (taux de sucre dans le sang) et favorisent la formation de graisse.
  • Supprimez les petites consommations additionnelles à vos repas (pain, fromage, boisson, etc.). Ceci éliminera quelques calories de plus sans grand effort.
  • Préservez au maximum les parts protéinées (viandes, poissons, œuf, etc.) dans les mêmes quantités qu’a votre habitude. Cela assurera les besoins musculaires.

Pour vous aider à réduire efficacement les calories de vos repas, cliquez ici et retrouvez l’article “index glycémique, la notion essentielle pour une alimentation saine”!

2. Prévoir une collation coupe-faims!

Si vous savez que vos bonnes habitudes alimentaires vont être compromises, anticipez ! Pour éviter une augmentation calorique trop brutale à l’organisme, prévoyez une collation avant le repas occasionnel. Idéalement, celle-ci sera composée d’un fruit et d’une quinzaine d’oléagineux (amandes, noix, noisettes, etc.). Pour un effet rassasiant optimal, utilisez l’en-cas à environ 45 minutes avant votre premier coup de fourchette. Cette astuce vous permettra de ne pas arriver à table affamé et plus vulnérable à la vue de toutes vos privations alimentaires.

Pour contrôler efficacement votre faim, cliquez ici et retrouvez l’article “comment résister aux fringales”?

3. Ne laissez pas filer les fruits et les légumes!

À moins que vous vous restauriez chez un nutritionniste soucieux de votre forme, il y a peu de chances que l’équilibre alimentaire soit respecté. Pour combler les éventuelles carences (vitamines, minéraux, etc.), assurez-vous de consommer des végétaux pendant le repas inhabituel. Dans la mesure du possible, mangez-les crus afin de préserver au maximum leurs vertus nutritionnelles.

Un excès alimentaire aux calories vides, c’est-à-dire dépourvus de micronutriments, sera doublement néfaste à votre amélioration physique. Les insuffisances accentuent le stockage de graisse et ralentissent le métabolisme ! A contrario, une présence satisfaisante de fruits et légumes garantit le bon fonctionnement de votre organisme. En résumé, donnez la priorité à votre salade avant de gouter à la pizza.

Pour une parfaite initiation nutritionnelle, cliquez ici et retrouvez l’article “comment composer un repas parfaitement équilibré”?

4. Augmentez le cardiotraining!

Ce soir, entre collègues, vous fêtez l’arrivée du weekend ! Le genre d’évènement ou il est difficile de dire non à ce énième verre sans un déluge de reproches. Malheureusement, dès le lendemain la balance vous rappellera ce qu’il en coute !

Pour contrer un excès alimentaire, augmenter la dépense physique est une bonne alternative. L’option cardiotraining reste de loin la plus simple et efficace à mettre en place. Si vous êtes déjà un adepte du sport, additionnez 20 à 25 minutes d’exercices cardiovasculaires à votre session habituelle. Si vous êtes un pratiquant occasionnel, un minimum de 30 minutes devrait être la règle à ne pas déroger. Dans les deux cas, cette astuce vous permettra ainsi de bruler une bonne partie des calories accumulées la veille.

Pour perdre du poids rapidement avec une activité physique, cliquez ici et retrouvez l’article “la séance parfaite pour pulvériser la graisse”!

5. Instaurez une période de jeûne!

Vous voulez arrêter de grossir…, et bien cessez de manger ! Voilà l’une des plaisanteries des plus exaspérantes aux oreilles de ceux qui souhaitent maigrir. Cela dit, cette mauvaise blague peut avoir du sens si elle est correctement fondée. Une privation alimentaire momentanée peut rétablir rapidement l’équilibre calorique et ainsi éviter un surcroît pondéral. Face à un repas aux contenus et proportions inhabituelles, le jeûne poussera votre corps à utiliser le surplus énergétique. Pour provoquer ces effets, abstenez-vous de manger pendant 14 à 16 heures après l’excès alimentaire.

Pour être efficiente, la durée de jeûne bannit uniquement les apports énergétiques. Cependant, les consommations dépourvues de calories comme l’eau, le café et le thé sans sucre sont ici permises. Attention, cette méthode demande une initiation préalable! Jeûner du jour au lendemain peut vous rendre faible et plus vulnérable aux tentations alimentaires.


Si vous avez apprécié cet article, dites-moi ce que vous en avez pensé en laissant une question ou un commentaire dans le champ ci-dessous. De plus, n’hésitez pas à me suivre sur mes réseaux sociaux pour ne rien rater !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Une réponse à “5 astuces pour contrer les effets des excès alimentaires!”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*